Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla de Jean-Christophe RUFIN

le
384 pages – 22 €

Parution : en août 2019 chez Gallimard, en format poche chez Folio en août 2020.

384 pages – 8.60 €

Le style, le genre : le narrateur est le gendre d’Edgar. Cette fantaisie a été imaginée à la suite de l’expérience conjugale de l’auteur… c’est lui qui le dit ! Après un premier divorce, il rencontre en Érythrée Azeb, une Éthiopienne d’une grande famille amharas qu’il épouse à trois reprises en 1986, en 1999 et en 2007 après deux divorces.

L’auteur : Jean-Christophe Rufin est né à Bourges (Cher) en 1952. Médecin et diplomate il est l’auteur d’excellents romans comme L’Abyssin, Sauvez Ispahan, Rouge Brésil (prix Goncourt 2001), Le collier rouge … Il a écrit également des essais sur ses expériences de médecin humanitaire (Le Piège humanitaire, La Dictature libérale, L’Aventure humanitaire, …) et en 2013 un ouvrage plus personnel « Immortelle randonnée » racontant son chemin de Compostelle. Il a été élu à l’Académie française en 2008

Les lieux : France, ex URSS (Ukraine), Afrique du sud.

L’histoire : «Edgar et Ludmilla. Ce qui a été écrit sur eux, leurs succès, les scandales auxquels ils ont été mêlés, leur réussite éclatante et leurs périodes de crise, voire de déchéance, rien ne peut être compris sans entrer dans le détail du couple qu’ils ont formé. Avant de commencer ce périple, je voudrais vous adresser une discrète mise en garde : ne prenez pas tout cela trop au sérieux. Il ne faut jamais oublier que Ludmilla et Edgar se sont d’abord beaucoup amusés.»

«Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies  de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde.  Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé  d’oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois,  l’éloignement, la séparation, le divorce…  Edgar et Ludmilla… Le mariage sans fin d’un aventurier charmeur, un  brin escroc, et d’une exilée un peu « perchée », devenue une sublime cantatrice acclamée sur toutes les scènes d’opéra du monde. Pour eux,  c’était en somme : « ni avec toi, ni sans toi ». À cause de cette  impossibilité, ils ont inventé une autre manière de s’aimer.  Pour tenter de percer leur mystère, je les ai suivis partout, de Russie  jusqu’en Amérique, du Maroc à l’Afrique du Sud. J’ai consulté les  archives et reconstitué les étapes de leur vie pendant un demi-siècle  palpitant, de l’après-guerre jusqu’aux années 2000. Surtout, je suis le  seul à avoir recueilli leurs confidences, au point de savoir à peu près  tout sur eux.  Parfois, je me demande même s’ils existeraient sans moi.»  Jean-Christophe Rufin.

Mon avis : mon intérêt pour ce qu’écrit Jean-Christophe Rufin décroit de livre en livre et j’en suis immensément déçue, où sont les brillants « Sauver Ispahan« , « L’Abyssin« , « Rouge Brésil« , « Le grand Cœur » ou Le collier rouge ? Celui-ci est distrayant au début, pas franchement mauvais mais sans beaucoup d’intérêt. Plus le récit avance moins je trouve ce couple attachant, même limite très énervant, on n’y croit pas une seconde. Des clins d’œil à des personnages connus émaillent le texte, Bernard Tapie entre autres, censé ressembler à Edgar (ou le contraire). J’ai ramé pour arriver jusqu’à la fin, dommage je voulais lire un livre distrayant et de bonne qualité… je ne sais pas trop à qui le recommander, à part aux personnes qui se sentiraient concernées…

Pour résumer : j’ai le sentiment que ce genre littéraire fantaisiste et débridé ne convient absolument pas à cet auteur, un souhait : qu’il retrouve le sens de l’aventure certes mais avec un style classique et de la profondeur, un roman historique par exemple 🙂 .

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. lorenztradfin dit :

    c’était exactement mon ressenti à l’époque….. immense déception.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.