Immortelle randonnée de Jean-Christophe RUFIN

le

PARUTION :

Mars 2013 éditions Guérin – Chamonix –

http://www.editionsguerin.com/

Il existe une version reliée avec photos. (les photos ont été prises après coup car l’appareil photo n’aurait pas trouvé sa place dans le cheminement)

LE GENRE : Récit de voyage

LE STYLE : Le livre est divisé en 32 chapitres linéaires de l’organisation du voyage à l’arrivée. Une belle langue magnifiquement maitrisée comme d’habitude.

L’AUTEUR : Jean-Christophe est l’auteur d’excellents romans comme L’Abyssin, Sauvez Ispahan, Rouge Brésil (prix Goncourt 2001), …. Il a écrit également des essais sur ses expériences de médecin humanitaire (Le Piège humanitaire, La Dictature libérale, L’Aventure humanitaire, …). Il a été également ambassadeur de France.

LES LIEUX : De Hendaye (France) à Saint Jacques de Compostelle (Espagne).

L’histoire :

Récit de son pèlerinage entre Hendaye et Saint Jacques par le Camino del Norte.

Mon avis : 

j’ai adoré ce livre du début à la fin, plusieurs jours après l’avoir terminé j’étais encore dedans : ça c’est bon signe ! Jean-Christophe a su saisir la grandeur du voyage et nous la restituer : le fait-on par conviction religieuse ou pour se retrouver ? peu importe, ce qui est sûr c’est qu’on l’a très vite dans la peau.

Que nous apprend-il ? que de trouver un endroit où dormir, se préoccuper des problèmes rencontrés tous les jours (ampoules aux pieds par exemple, éviter les chiens errants) ou pouvoir se laver prend le pas sur le reste. Que le chemin est souvent très moche serpentant au milieu de zones périurbaines ou le long d’autoroutes, qu’elle est loin l’image du chemin rêvé. Que les nobles sentiments du départ laissent vite la place à l’introspection, surtout quand on voyage seul. Il décrit les rencontres avec les autres pèlerins qui sont aussi divers que les raisons qui les poussent (rencontres amoureuses, désir de solitude, etc.). La hiérarchie qu’il établit des pèlerins est drôle, en effet sur le chemin ceux qui viennent du Puy ou de Vézelay sont accueillis par les autres par des silences pleins de considération (132 jours de marche). Que dire de ceux partis de Belgique, d’Allemagne ou de Suisse…

Pour résumer : Magnifique bouquin, c’est sûr il m’a convaincue, je le ferai un jour ce chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s