Vernon Subutex de Virginie DESPENTES (volume 3)

le

vernon subutex 3 livre de pochevernon subutex 3 grassetParution : aux éditions Grasset en mai 2017, en format poche au Livre de Poche en mai 2018.

grand format 400 pages : 19.90 €  / poche 408 pages : 7.90 €

Le style, le genre : roman contemporain qui livre une vision lucide et âpre de notre époque.

Les lieux : à Paris dans le monde des « musicos », des SDF et des marginaux.

L’auteur : Virginie est née le 13 juin 1969 à Nancy. C’est une femme qui possède une histoire et une personnalité inédite dans le monde littéraire français. Elle connaît une enfance et une adolescence, qu’on nomme communément et avec raison dans son cas, difficile… En rébellion sur presque tout elle connaît avant sa majorité un passage en hôpital psychiatrique, l’expérience de la rue, l’alcool, un viol, la prostitution… Elle avait frappé fort d’entrée en 1993 avec Baise – moi traduit dans une multitude de pays.virginie despentes

L’histoire : Tous les personnages  des premiers et 2es volumes sont présents dans ce dernier tome.  Charles qui a rencontré Vernon quand il était à la dérive sur un banc du parc des Buttes Chaumont, La Véro compagne de Charles, et toute la bande de Vernon , Laurent, Olga, La Hyène, Sylvie, Émilie, Patrice, Selim, Lydia Bazooka, etc.

C’est tout d’abord autour d’un épisode qui concerne Charles que va se nouer l’intrigue principale de ce 3e et dernier tome, avec règlements de compte, trahisons, et des déceptions qui égrènent le récit. Puis c’est la vengeance de Céleste et Aïcha et ses conséquences dramatiques…

Mon avis : dès les premières pages on sent que l’histoire se termine, le héros perd de sa superbe, il ne réagit plus de la même façon, ou est-ce peut-être la lectrice qui s’est habituée aux personnages.  On est loin de l’aspect un peu polar du premier volume ou l’on suivait la piste de l’enregistrement d’ Alex Bleach.

Virginie y ajoute une noirceur à l’image de la société, violence physique avec le trio Dopalet/ Aïcha/Céleste et une description apocalyptique de la société française. Mais est-ce représentatif de la société française cette galerie de  portraits que propose Virginie ? Cela me semble un peu… beaucoup exagéré … en zonarde, star du porno, artiste ratée, utopiste désabusée je ne m’y reconnais guère… 😊

Quant aux dernières pages elles sont étranges, pour moi pas à la hauteur du reste de l’œuvre.

Pour résumer : quand on a lu les 2 premiers on ne peut pas faire autrement que de lire le dernier.  Si les siècles à venir retiennent cette vision de  la société française !!!…. 😨

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. lorenztradfin dit :

    chuis d’accord avec toi. !!

Répondre à lorenztradfin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.