Meurtre dans un jardin indien de Vikas SWARUP

Parution : éditions Belfond en 2010 et en édition de poche chez 10/18 en 2012.

Traduit de l’anglais (Inde) par Roxane Azimi.

Le genre, le style : roman policier à énigmes écrit volontairement dans un style très classique découpé en 6 parties – Le meurtre, les suspects, les mobiles, les preuves, la solution et enfin les aveux.

Les lieux : Dehli, Bombay, Mehrauli et autres régions en Inde.

L’auteur : Vikas est mondialement connu, si je vous dis « Les fabuleuses aventures d’un indien malchanceux qui devient milliardaire», roman paru en 2006 en France chez Belfond, ça ne vous dit peut être rien mais  « Slumdog millionaire » oui forcément !… Né en 1961 ou 1963 selon les sources… à Allahabad en Inde, Vikas grandit dans une famille d’avocats. Il suit des études d’histoire, de psychologie et de philosophie. Il rejoint en 1986 le ministère indien des Affaires étrangères et occupe des postes dans la diplomatie un peu partout dans le monde : Turquie, Etats-Unis, Ethiopie, Grande-Bretagne, Afrique du Sud. Actuellement il est secrétaire adjoint chargé des affaires politiques pour l’ONU à New Dehli.

L’histoire : Vicky Rai est un détestable personnage. Il a 32 ans, est propriétaire d’un groupe industriel et compte en permanence sur son père, ministre de l’intérieur de l’Uttar Pradesh (l’Etat le plus peuplé situé dans le nord de l’Inde) pour effacer ses crimes : meurtres, détournement de fonds, fraudes fiscales, etc. Personne n’éprouve de tristesse quand il est assassiné lors d’une fête dans sa ferme de Mehrauli près de Dehli. Il est en train de célébrer son acquittement dans une affaire de meurtre particulièrement horrible quand il reçoit une balle en plein cœur. Six suspects sont identifiés : Mohan un bureaucrate possédé par le fantôme de Gandhi, Shabnam une actrice de Bollywood, Eketi un aborigène chargé de retrouver une relique, Munna mobile un jeune voleur de téléphones portables, Jagannath Ray politicien et père de Vicky, et Larry Page un américain arrivé en Inde pour épouser une jeune femme rencontrée sur le Net.

Tous ont d’excellentes raisons, que je vous laisse découvrir, de vouloir la mort de Vicky, alors qui ?

Mon avis : On se croirait dans un roman d’Agatha Christie mais finalement le meurtre n’est qu’un prétexte pour décrire l’état de la société indienne actuelle. D’ailleurs il n’y a pas vraiment de détective ou de policier. Les héros sont les gens de la rue, les politiciens et les villes indiennes. C’est tout à fait le genre de livre qu’on ne peut pas lâcher, c’est bien écrit, drôle et très bien documenté, sa connaissance fine de la société indienne est un gage de sérieux. Réjouissant !

Pour résumer : j’ai pris énormément de plaisir à plonger dans l’Inde contemporaine et je me suis faite la réflexion suivante : à part les dégâts de la mousson ou les catastrophes chimiques on ne parle guère de l’Inde dans les médias français grand public pourtant il y aurait beaucoup à dire !

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Clara dit :

    J’ai découvert ce livre grâce à Anniemots, je ne le connaissais pas du tout ni son auteur, alors que j’avais vu Slumdog Millionaire. Je recommande vivement ce livre. En plus d’être bien écrit, il nous fait vraiment découvrir l’Inde et sa société, et l’histoire est très bien ficelée !

  2. Marcorèle dit :

    La littérature et le cinéma il n’y a rien de mieux me disait ma meilleure amie. Elle a raison. Encore que je vois bien d’autres choses qui me plaisent… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s