L’école de détectives privés du Limpopo de Alexander McCall SMITH

L'ECOLE DE DÉTECTIVES PRIVÉS DU LIMPOPO - Alexander McCALL SMITH

PARUTION :

mars 2013 : éditions 10/18 collection Grands détectives

LE GENRE : Roman policier britannique

L’AUTEUR : Alexander est écossais, il est né en 1948 au Zimbabwe.  Il a écrit la série « les enquêtes de Mma Ramotswe », ce bouquin est le 13e de la série (et dernier à ce jour), elles ont été adaptées à la TV pour Arte. Il est également connu pour « Les enquêtes d’Isabel Dalhousie » et « Les chroniques d’Edimbourg » (que je n’ai pas lues).

LES LIEUX : La ville de Tlokweng dans la banlieue de Gaborone au Botswana

L’histoire : L’agence n°1 des dames détectives a été créée par Mma Ramotswe dans le premier volume de la série « Mma Ramotswe détective », elle est spécialisée dans les « problèmes de dames » (infidélités, disparitions, trahisons, petits problèmes ménagers divers et variés). Dans ce dernier épisode, Mma Ramotswe (mariée au meilleur mécanicien du Botswana Ra J.L.B Matekoni) et Mma Makutsi (devenue Mma Radiphuti après son mariage avec Ra Phuti Radiphuti, gérant du magasin de meubles de la ville) vont rencontrer leur idole le détective anglais Clovis Andersen, auteur d’un livre considéré comme une bible par les 2 femmes « Principes de l’investigation privée ». D’autres histoires se greffent, comme les démêlés de Grace Makutsi et de son époux avec le constructeur de leur maison, ou les ennuis d’un des deux apprentis mécaniciens du garage de Ra Matekoni.

Mon avis :

Cette série m’avait été conseillée il y a une dizaine d’années par Stéfan, libraire spécialiste de sociologie à la Fnac. Bonne pioche ! Pas de prise de tête avec ces romans grand public, c’est drôle, c’est bien écrit, on apprend mine de rien un maximum de choses sur le Botswana et sur sa culture.

Ca donne envie d’y aller, boire un thé rooïbos et manger un gâteau à l’ombre d’un arbre, pour discuter avec Mma Ramotswe et toutes les femmes de constitution traditionnelle (trop drôle) du Botswana…

Pour résumer : se détendre et passer un bon moment.

Dernière production : septembre 2014

L’INSTITUT DE BEAUTE DES RECTIFICATIONS MINEURES

Au Botswana, n’est pas Dame Détective en chef qui veut ! Lorsqu’il s’agit de s’assurer du bon déroulement d’un legs testamentaire, de démasquer un usurpateur et de préserver un nouvel institut de beauté victime de sabotage, on ne peut guère compter que sur la célèbre Mma Ramotswe. D’autant qu’il faut aussi maintenir l’agence à flot, et que sa précieuse assistante, Mma Matsuki, semble avoir ces derniers temps le ventre bien arrondi…

L’inégalable Mma Ramotswe signe son grand retour, avec des affaires plus savoureuses et épineuses que jamais !(texte éditeur)

Mon avis : toujours drôle et sensible. Beaucoup de nostalgie dans ce dernier volume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s