La délicatesse de David Foenkinos

le

Parution : Gallimard 2009 / Folio 2012

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio/La-delicatesse

Le genre / le style : roman français sentimental, style légèrement humoristique..

L’auteur : David est né en 1974 à Paris, il fait ses études à la Sorbonne, apprends la guitare jazz et devient professeur de guitare. Il voue une admiration totale à Albert Cohen et particulièrement à « Belle du seigneur ». Quelques-uns de ses précédents ouvrages : « Entre les oreilles » (Gallimard 2002), « Le Potentiel érotique de ma femme » (Gallimard 2004)  prix Roger-Nimier 2004, « En cas de bonheur » Gallimard 2005.
« La Délicatesse » est son plus grand succès (adapté au cinéma en 2011 par son frère, avec Audrey Tautou et François Damiens). Le thème de l’amour est présent dans la plupart de ses ouvrages.

Les lieux : Paris

L’histoire : Alors que Nathalie et François s’aiment, un événement dramatique met brusquement fin à leur histoire d’amour. Nathalie se réfugie dans son travail mais comme la vie efface les douleurs Nathalie, un jour, répondant à une pulsion improbable embrasse un de ses collègues de bureau, un homme nommé Markus, un Suédois insipide et sans attrait apparent. Et alors…

Mon avis : Pendant des années c’est moi qui ai conseillé mes filles en lectures diverses et variées, aujourd’hui c’est Clara (16 ans) qui m’a conseillé celle là (sympa). Cela a une importance pour vous exposer mon avis, car en refermant le livre j’ai tout de suite compris que les jeunes filles de cet âge doivent composer une bonne part du lectorat de David. Histoires d’amour contrariées, histoires d’amour improbables, un être insipide capable d’inspirer l’amour (ouf ! se disent beaucoup d’adolescents …). Mais ceci dit c’est bien écrit, propre et léger et j’aime l’idée de lire un livre aimé par une adolescente. Je laisse les mots de la fin à David et je m’interroge encore sur leur signification ???? (je suis chipie, oui je sais, mais ça vaut le détour). « On me dit souvent que je ressemble à mes romans et je ne sais pas si je dois m’en inquiéter. Je me sens loin de ces personnages et pourtant il y a beaucoup de moi en eux. En lisant mes romans, on a un aspect de mon humour et de ma personnalité mais en même temps ce n’est pas moi. » Metro News 13/01/2014

Pour résumer : Livre parfait pour offrir à une personne rêvant encore à l’amour inconditionnel et romantique, parfait pour votre fille, nièce ou petite amie entre 15 et 30 ans (on peut le lire après aussi mais ne pas s’attendre à être ébloui).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s