Les chiens de Detroit de Jérôme LOUBRY

les chiens de detroit jerome loubry pocheles chiens de detroit jerome loubry brochéParution : en 2017 dans les éditions Calmann-Lévy, en format poche au Livre de Poche en 2018.

Broché : 306 pages – 18.90 €               Poche : 312 pages – 7.70 €

Le style, le genre : roman policier se déroulant aux États-Unis dans la ville de Detroit.

L’auteur : Jérôme Loubry est né en 1976 à Saint-Amand-Montrond. Il a d’abord travaillé dans la restauration à l’étranger et voyagé tout en écrivant des nouvelles. Désormais installé en Provence, son premier roman Les Chiens de Détroit est lauréat du Prix Plume libre d’Argent 2018. Ont suivi également chez Calmann-Lévy Le Douzième chapitre (2018), Les Refuges (2019), De Soleil et de Sang (2020), En fauteuil à deux (Robert Laffont 2021), et Les Sœurs de Montmort (2021).

Les lieux : Detroit (USA)les chiens de detroit jerome loubry

L’histoire : Mars 2013, à Détroit. Cette ville qui a été la gloire de l’Amérique n’est plus qu’une ruine déserte, un cimetière de buildings. Une nuit, la jeune inspectrice Sarah Berkhamp mène le groupe d’intervention qui encercle une maison et donne l’assaut. Mais aucun recours à la violence n’est nécessaire : le suspect attend, assis à l’intérieur. Il a enlevé cinq enfants. Et il est sans doute le Géant de brume, le tueur insaisissable qui a laissé derrière lui sept petits corps, il y a quinze ans. Alors pourquoi supplie-t-il Sarah : « Aidez-moi… » ?

L’histoire s’ouvre donc avec l’arrestation du coupable. Et pourtant, elle ne fait que commencer. À Détroit, personne n’est innocent.

Mon avis : roman policier épatant, le scénario est malin, très retors, impossible de deviner la chute. Les deux policiers, l’inspectrice Sarah Berkhamp et l’inspecteur Stan Mitchell, doivent démêler des affaires d’enlèvements et de meurtres d’enfants. Vous me direz c’est banal, et puis avec les romans ou les séries TV qui mettent en scène ces thèmes j’ai un peu de mal… et bien non d’abord parce que l’auteur a créé des personnages vraiment singuliers surtout celui de la jeune inspectrice mais aussi parce que le personnage principal est la ville de Detroit, cité automobile autrefois prospère qui s’est enfoncée dans la misère après la crise des subprimes. Si vous avez repéré dans mes conseils de lectures les excellentissimes Darktown et Temps noirs de Thomas Mullen qui se déroulent à Detroit dans les années 50, je sais que plusieurs d’entre vous les ont déjà lus, vous suivrez avec intérêt l’évolution de la ville aujourd’hui dans ce polar made in France qui m’a été judicieusement conseillé par Camille (Librairie La bicyclette bleue, Paris 20e)

Pour résumer : après ce premier roman policier très réussi de l’auteur, je vais m’empresser de lire les suivants !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.