Ce que je peux enfin vous dire de Ségolène ROYAL


ségolene royal
292 pages – 22 €

Parution : en octobre 2018 aux éditions Fayard.

Le genre, le style : essai politique, récit autobiographique.

L’auteur : pas trop besoin de présenter Ségolène, c’est une femme que nous avons découvert (pour les plus âgés d’entre nous) en ministre de l’environnement en 1992 dans le gouvernement Bérégovoy, enceinte de son quatrième enfant elle prouvait à tous que la maternité se conjuguait très bien avec la vie professionnelle.
Elle est née le 22 septembre 1953 à Ouakam (Sénégal), mais sa famille est originaire de la région d’Epinal. Elle a fait des études de sciences économiques à Nancy en Lorraine, à Science Po puis l’ENA à Paris. Elle s’engage au PS et connait la carrière qu’on sait.

Le thème : les femmes, les hommes, les Français, l’environnement, la trahison, le courage.

Mon avis : cette femme m’a quelquefois énervée mais j’ai toujours admiré son courage et sa force, il y en a beaucoup qui ont abandonné face à la violence du monde politique machiste (souvenez-vous des paroles
désobligeantes à l’endroit de Michèle Barzach, de Michèle Alliot-Marie, ou encore de Cécile Duflot). Quant aux hommes politiques du PS, après leur attitude minable pendant la campagne présidentielle de 2007,  ils sont décrédibilisés à vie à l’exception de quelques-uns comme Jean Louis Bianco ou François Rebsamen.
Ce livre souffre parfois d’une succession de passages d’auto satisfaction… on ne « refait » pas une personnalité politique, mais les réalisations qu’elle présente sont en effet, l’air de rien, impressionnantes surtout en matière d’écologie.
Même si le contenu du livre a malheureusement été trop dévoilé dans les médias, Ségolène était partout, que faut-il retenir de cet exercice ?
C’est le portrait d’une femme tenace, qui ne lâche rien, le récit de certains arbitrages (huile de palme, boues rouges toxiques, tests d’émission des moteurs diesel, désertification des territoires, etc.) parle pour elle.  Ses échanges avec certains politiques sont tranchants. Et les marathons dans les négociations internationales épuisants.
C’est une des personnalités politiques françaises qui a le plus d’ennemis, les lobbys sont bien là, c’est peut-être un bon point non ? Son gros succès en librairie montre en tout cas que c’est une politique qui ne laisse pas indifférente.
Quant à son avenir il n’est guère assuré quand on entend les arguments des gilets jaunes soi-disant révélateurs de notre société (et soutenus par près de 80% des Français) qui ne montrent aucune conscience écologique. Je ne sais pas si vous avez essayé de parler du « diesel = essence = transports + hyperconsommation + écologie » : vous vous faites lyncher, au mieux on vous déclare « qu’ils n’en ont rien à foutre ». Il y a du boulot Ségolène.

Pour résumer : s’il n’y avait qu’une raison de lire ce livre c’est de louer la bravitude de son engagement en faveur des femmes et de l’environnement, envers et contre tous. C’est une combattante. 

 

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jacquin dit :

    déçue par votre commentaire dithyrambique sur ce que Ségolène écrit sur Ségolène.
    entre les annonces coup de gueule de cette politique sur les boues rouges, les concessions autoroutières etc….et les inactions qui ont suivies ces annonces: les boues rouges continuent de se déverser à côté des calanques et les autoroutes n ont jamais autant rapporté et….pollué alors que les utilisateurs les ont largement rentabilisés au point que la gratuité s imposerait. vous pourriez plutôt dire merci aux gilets jaunes d en avoir permis l accès gratuitement pendant leurs manifestations….
    abonnés vous plutôt au canard enchaîné et vous aurez un point de vue plus objectif sur Ségolène !!!

    1. anniemots dit :

      Merci pour votre commentaire mais aucun point de vue n’est à juger et à décrédibiliser. Heureusement l’appréciation est (encore) libre. Il suffit juste de dire qu’on n’est pas d’accord.

    2. anniemots dit :

      J’apprécie la femme plus que la politique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s