Allmen et les libellules / Allmen et le diamant rose de Martin SUTER (2 titres différents)

Allmen et le diamant rose de Martin SuterAllmen et les libellules de Martin Suter Parution : éditions Christian Bourgois 2011 et 2012 – en poche   Points Seuil en mai 2012 et mai 2013 – traduction de l’allemand par Olivier Mannoni –

Le genre / le style : roman policier léger, élégant, humoristique et … original

L’auteur : Martin est né le 29 février 1948 à Zürich (Suisse). Après avoir travaillé dans la pub et dans un hebdomadaire suisse die Weltwoche, il décide de se consacrer complètement à l’écriture. En 1995 certaines de ses chroniques ont été publiées sous le titre « Business class », il reçoit pour celles ci le « Preis der österreichischen Industrie » du Concours Joseph Roth, à Klagenfurt (traduction française en 2008 chez Christian Bourgois). Ce n’est que le début d’une longue série de prix dont celui du meilleur premier roman étranger en 1998 qui le couronne pour « Small World » roman magnifique qui le fait connaître en France. Il participe également à l’écriture de scénarios cinématographiques et de télévision ainsi qu’à des textes de chansons pour Stefan Eicher.

Les lieux : essentiellement en Suisse, mais aussi en Angleterre et Allemagne (bords de la Baltique).

L’histoire : Johann Friedrich von Allmen est un noble désargenté d’une quarantaine d’années qui a « appris à investir le peu d’argent dont il disposait pour entretenir sa réputation de solvabilité plutôt que son train de vie ». Héritier d’une fortune considérable il la perd en dépenses somptuaires, œuvres d’art, palaces, opéras, tailleurs, étant plus doué pour les langues que pour les affaires. Il maintient son rang en vivant dans la maison de jardinier de sa maison, qu’il a vendue à une société, avec son assistant personnel Carlos un guatémaltèque sans papiers.

Dans le premier opus la chance semble tourner pour lui. Alors qu’il est poursuivi par Döris un créancier peu commode il rencontre Jojo une femme riche et entreprenante. Dans sa demeure, il découvre cinq coupes Art nouveau ornées de libellules (des Gallé qui ont réellement été volées en 2004), chacune porteuse d’un secret. Il décide aussitôt de s’en emparer, à grand renfort de ruses et de précautions, en espérant régler ses dettes. Allmen et Carlos font équipe pour se sortir d’une situation fâcheuse mais pourvoyeuse de bons revenus. A l’issue de l’aventure Allmen décide de créer une agence « International Inquiries » spécialisée dans la recherche de choses disparues…

Dans le deuxième roman (le diamant rose) nous retrouvons le tandem d’enquêteurs très spéciaux à la tête de l’agence … et toujours en manque d’argent. Allmen est contacté par un certain Montgomery qui le charge de retrouver la piste d’un voleur disparu avec un fabuleux diamant rose à l’issue d’une soirée mondaine. Leur enquête les mène sur les traces de Sokolov, un suspect bien difficile à saisir.

Mon avis : Romans étonnants, petits par la taille (entre 165 et 190 pages) mais très originaux. Le personnage principal est incapable de faire quelque chose par lui-même (conduire une voiture, faire des courses au supermarché,…). C’est drôle, pétillant, bien écrit. Nous naviguons en permanence dans le monde de l’art et du luxe avec des situations vraiment cocasses, sa rencontre avec des pauvres est savoureuse. Martin Suter est un auteur à découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore.

Pour résumer : à conseiller à tous ceux qui aiment le monde de l’art, un peu de rocambolesque et les personnages possédant une ressemblance avec un certain gentleman cambrioleur. Je me suis régalée, un troisième épisode vient de sortir en mai 2014 « Allmen et les dahlias ». Il sortira en poche d’ici environ 6 mois… à surveiller !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s